top of page

Sabbat du 1er mai

Beltaine

Beltaine, symbole de fertilité

Le 1er mai célèbre la fête de Beltaine ou le feu de Bel. C'est le moment de célébrer le rapprochement des énergies masculines et féminines symbolisées par le dieu gaulois Belenos (la lumière) et la déesse gauloise Belisama (la très brillante).

Dans les temps anciens, les celtes, la veille de Beltaine, allumaient des bûchers, symbolisant le retour des beaux jours. Durant cette nuit de festivités célébrant la fin de l'hiver, le retour du soleil et la fertilité du sol, les villageois portaient des torches jusqu'au sommet des collines puis ils mettaient le feu à des roues de bois qui dévalaient au bas des champs.



Célébrer Beltaine

La nuit du 30 avril au 1er mai, est un moment merveilleux pour organiser une fête à célébrer avec vos ami(e)s.

  • A l’extérieur, autour d’un feu, dansez sur de la musique ou des tambours. Les filles porteront des des couronnes de fleurs pour se connecter à l'énergie féminine et les hommes porteront des bois pour la connexion avec leur énergie masculine.

  • A la maison, savourez votre repas à la chandelle. Après, placez de nombreuses bougies au milieu de la table et dansez ou prenez le temps de jouer en faisant quelque chose que vous aimez.

  • Si vous êtes avec votre amoureux/se, faites l'amour.

  • Si vous êtes célibataire, offrez vous un moment pour vous, prenez un bain aromatisé de fleurs et de sels et massez votre corps avec l’huile d'amour de soi*.

  • Au petit matin du 1er, marchez pieds nus dans l'herbe couverte de rosée. Ensuite, recueillez la rosée dans vos mains et mettez-la sur votre visage.

*Recette de l’huile d'amour de soi

Placez une gousse de vanille et un bâton de cannelle dans une bouteille.

Ajouter une cuillère à café de jasmin séché.

Ajoutez un petit quartz rose.

Recouvrez le tout d’huile d’amande ou d’abricot.

Fermer et laissez reposez dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

Bien agiter avant chaque utilisation



L’arbre de mai

Cette tradition autrefois répandue dans toute l’Europe occidentale, durera jusqu’en 1579 date à laquelle le concile de Milan l’interdit.

Vénérant la nature, les celtes célébraient le 1er mai soit le début de l’été, en érigeant un arbre décoré d’une couronne de fleurs en son sommet.

On y attache des rubans de couleur jaune, verte, rose et mauve. Le but est de tourner autour du mat, pour enrouler les rubans colorés sur la structure pour chasser les mauvais esprits. Cette coutume se perpétua au fil du temps, malgré l’opposition de l’Église qui considérait ce rite païen comme hérétique.

bottom of page