top of page

Valériane

La valériane était connue au Moyen-Âge comme remède universel, d’où son autre nom de « guérit-tout ». Cette plante est un composant très réputé de la médecine traditionnelle ayurvédique. On peut la trouver sous forme d’huile, de tisane, d’encens (Nard), et elle s’utilise en usage externe ou interne.

Usages

Infusion, cataplasme, macération, compresse


Propriétés
  • Remarquable rééquilibrant nerveux.


Infusion

Atténue le stress, la nervosité, les palpitations cardiaques, les courbatures, l'épilepsie et l'asthme. 

  • Ajouter 1 cuil à soupe de valériane + 1 cuil de verveine dans de l’eau bouillante.

  • Infuser 10 minutes.

  • Boire au coucher.


Cataplasme
  • Laisser macérer pendant 12 heures 100 gr de racines dans un litre d'eau tiède

  • Appliquer en compresse ou lavage des plaies


Compresse

Appliquer une compresse imbibée d’huile de valériane sur les plaies ou contusions.


Macération 
  • Laisser macérer 25 g de racines de valériane dans 60 cl d’eau froide pendant 8 à 10 h.

  • Boire 3 tasses par jour au coucher pour faciliter le sommeil, lutter contre les angoisses et les insomnies


Les remèdes proposés ne remplacent pas un traitement médical.

Lexique

Voici les définitions des différentes manières de travailler avec les herbes. Pratiques que vous retrouver dans les usages proposés.

bottom of page