top of page

Roi mythique Lha-tho tho-ri

Lha-tho tho-ri fut le premier roi humain après vingt-sept générations de rois célestes. Il monta sur le trône l'année de l'eau-oiseau 433, à l'âge de soixante ans. Il fut le premier à entendre parler du bouddhisme.


La légende raconte qu’un jour le ciel se rempli d'arcs-en-ciel d’où tombèrent des textes et des images bouddhiques sur le toit de son palais. Incapable de comprendre la moindre syllabe des écrits mystérieux, il lui fut prédit que leur sens serait révélé à sa famille cinq générations plus tard. Vouant un culte à ces objets miraculeux qu'il considéra comme sacrés, Lha-tho tho-ri vécut jusqu'à cent vingt ans dans un corps qui n'en paraissait pas plus de seize.


Cinq générations plus tard, la prophétie s’accomplit, le roi Songsten Gampo (entre -617 et 150 de notre ère) ordonna la création d'un alphabet dans la langue de son pays, y introduisant ainsi l'écriture. Il fut le dernier souverain puissant du Tibet avant la domination des grands monastères. Deux princesses bouddhistes des pays voisins, la Chine et le Népal, comptèrent parmi ses cinq épouses. On dit qu'elles apportèrent dans leur dot des statues précieuses de Bouddha et des bodhisattvas. Cédant à leur insistance, Songsten Gampo entreprit de dompter la terre sauvage du Tibet, que l'on se représentait sous la forme d'une ogresse démoniaque, afin de préparer le pays à l'avènement de la religion étrangère.


Posts récents

Voir tout

La Rose des Sables

Formée par la multiplicité des grains assemblés en une unité harmonieuse et qui revient à l’état de sable, la Rose des sables est le symbole du cycle de naissance, de vie, et de mort. La légende rac

Lughnasadh Sabbat du partage

Lughnasadh marque le début de l'automne ésotérique au moment des moissons mais aussi au moment où peu à peu les jours raccourcissent et les nuits s’allongent jusqu’à s’équilibrer le jour de l’équinoxe

bottom of page