top of page

Pâques orthodoxe

Après la Pâques catholique, la Paque juive, finissons cette période hautement sacrée avec la semaine sainte orthodoxe et Pâques du 9 au 16 avril

 

Pâques est la fête des fêtes orthodoxes, l'événement le plus important de la Foi chrétienne orthodoxe.

 

Le décalage d’une semaine entre la Pâques catholique et orthodoxe vient du fait que l’Eglise d’Orient suit le calendrier julien tandis que l’Église d’Occident suit le calendrier grégorien.

 

Pour célébrer la Pâques, les chrétiens orthodoxes s’échangent la salutation suivante  « Le Christ est ressuscité ! » et se répondent «  En Vérité Il est ressuscité ! », cette oraison les accompagnera jusqu’à la fête de l’Ascension.

 

Le triomphe de la Vie sur la mort est transporté par l’hymne de la « Fête des fêtes » : « Le Christ est ressuscité des morts, par la mort Il a terrassé la mort et à ceux qui sont dont les tombeaux Il a donné la vie ». La messe débute dans l’obscurité totale, un à un les cierges sont allumés, pour arriver à la pleine lumière dépeinte comme une joie inexprimable, dans l’homélie pascale de saint Jean Chrysostome.

 

Sur la table de fête, on retrouve différents gâteaux sucrés d’origine russe, recouverts de nappages (les “pashka” ou “kulich”), des tourtes salées (“Kulebiaka”).


Il est fréquent que les convives cassent leurs œufs durant les festivités de Pâques. La coutume veut que celui qui garde son œuf entier à l’issue de la traditionnelle bataille des œufs aura une meilleure santé l’année qui suit.




pâques
Pâques orthodoxe

1 vue

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page