top of page

Les origines de la Saint Valentin

La Saint-Valentin, bien que célèbre de nos jours comme la fête des amoureux, a des racines profondément ancrées dans l'histoire et les traditions anciennes, où elle était initialement associée à l'amour physique et à la fertilité plutôt qu'à l'amour romantique.


Dans les temps anciens, la période de mi-janvier à mi-février était considérée comme propice aux mariages sacrés. Dans la Grèce antique, le mois de Gamélion était consacré au mariage sacré de Zeus et d'Héra. À Rome, les Lupercales étaient célébrées du 13 au 15 février en l'honneur de Faunus, dieu des troupeaux et de la fertilité.


Les Lupercales étaient des festivités de purification marquant la fin de l'année romaine. Durant ces célébrations, les prêtres de Faunus, appelés luperques, sacrifiaient un bouc et deux jeunes hommes étaient oints de son sang. Ces jeunes hommes, vêtus de peaux de bouc, couraient ensuite à travers la ville en fouettant les femmes avec des lanières de peau de bouc, croyant ainsi leur assurer la fertilité.

Au 5ème siècle, le pape Gélase Ier interdit les Lupercales en raison de leur nature païenne. Il choisit alors saint Valentin comme saint patron des fiancés et des amoureux, et décréta que le 14 février, jour de sa fête, serait consacré à l'amour romantique plutôt qu'à l'amour physique.


Ainsi, la Saint-Valentin est devenue une célébration de l'amour et de l'affection entre les couples, mais elle conserve néanmoins des liens avec les anciennes traditions de fertilité et de purification. Cette évolution historique souligne la façon dont les coutumes et les significations des fêtes peuvent évoluer au fil du temps, tout en préservant certains éléments de leurs origines.


Saint valentin
Lupercales


2 vues

Posts similaires

Voir tout

コメント


bottom of page