top of page

Le Sureau, arbuste magique et protecteur


L'utilisation du sureau remonte aux premières mémoires de l'humanité. Des traces de sureau ont été découvertes dans des sites datant de l'âge de pierre en Italie et en Suisse, témoignant de sa présence ancienne. Le sureau s'est répandu jusqu'en Inde, où il est intégré à la pharmacopée ayurvédique.


Les Amérindiens utilisaient le sureau pour atténuer divers maux tels que les coliques des bébés, les maux de dents, les empoisonnements, la fièvre, les rhumatismes et les affections respiratoires. Lors de cérémonies, ils trempaient leurs grains de maïs dans une décoction de sureau avant de les semer.


Les légendes racontent que cet arbre est habité par plusieurs esprits, ce qui conduit les gitans à éviter d'utiliser son bois pour faire du feu. Le bois de sureau était traité avec respect et parcimonie, utilisé pour confectionner des baguettes magiques ou des flûtes destinées à appeler les esprits. Associé aux esprits, le sureau est considéré comme une plante influençant le sommeil et les rêves.


Les Anglais plantaient du sureau au milieu de leur jardin pour se protéger contre la foudre.


Le sureau est considéré comme une plante protectrice, que l'on porte sur soi ou que l'on suspend au-dessus des portes et fenêtres de la maison.


De plus, le sureau est associé à la prospérité : planter un arbre à proximité de la maison est censé attirer l'abondance.


Le sureau était également présent lors des mariages et des grossesses : il agrémentait la décoration ou le bouquet de la mariée, et les femmes enceintes embrassaient l'arbre pour porter chance à leur enfant.


Sureau arbre protecteur

3 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page