top of page

La légende d'Hermes (Mercure)

Fils de Zeus et de Maia, elle-même fille d’Atlas et petite-fille d’Ouranos, Hermès naquit secrètement dans une grotte du Mont Cyllène. Rusé et malicieux, il parvint à s'échapper et vola en Thessalie deux bœufs du troupeau appartenant à son demi-frère Apollon. Il sacrifia ces bœufs divins, les découpant en douze morceaux qu'il offrit aux dieux. De retour à la grotte, il fabriqua des cordes avec les boyaux des bœufs, les accrochant à la carapace d'une tortue. Ainsi naquit la lyre, une invention d'Hermès.


Apollon, utilisant ses pouvoirs magiques, découvrit qui avait volé ses bœufs. Il réprimanda sévèrement le jeune Hermès, mais ce dernier, pour se faire pardonner, lui offrit sa lyre. Apollon, le dieu de la musique, fut enchanté par le son de cet instrument et pardonna à son frère. Il fit même d'Hermès le gardien de son troupeau, et ils devinrent les meilleurs frères de l'Olympe.


Admis sur l'Olympe, Hermès devint le dieu du commerce, du vol, des voyages, et surtout, le messager des dieux. On le reconnaît à ses sandales ailées et à son caducée. Il fut le père du dieu Pan et d'Hermaphrodite, qu'il eut avec Aphrodite.


Cette légende illustre le lien entre ces trois éléments. Les bœufs (nuages) fertilisent la terre avec leur déjection (eau) et sont ramenés auprès de leur gardien Apollon (soleil) par Hermès (vent).


Quand Hermès conduit les âmes auprès d’Hadès, il devient Hermès Psychopompe, le guide des âmes. 

Les douze morceaux de bœufs symbolisent la roue zodiacale.



Hermès
Hermès





4 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page