top of page

Fête du travail : 1er mai

Les premières « fêtes du travail » remontent à la fin du 18e. En France, dès 1793, le calendrier républicain proposait déjà une fête du Travail. 

 

Son origine vient des combats du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures, à la fin du 19e. Cette journée commémore la grève sanglante du 3 mai 1886 aux usines McCormick de Chicago (USA), pour l’instauration de la journée de huit heures, au cours de laquelle une bombe tua huit policiers. Huit personnes furent arrêtés, dont quatre furent pendus, avant d’être innocentés puis réhabilités publiquement en 1893.

 

En 1889, la IIe Internationale socialiste réunie à Paris, décide de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche étant jour de repos)

 

En 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant une journée chômée, sans en faire une fête officielle. En 1920, la Russie bolchevique décide que le 1er mai sera désormais chômé et deviendra la fête légale des travailleurs.


C’est en 1941, sous le gouvernement de Vichy, que cette date fut officiellement déclarée « Fête du travail » en France. Il fallut attendre 1947, à la Libération, pour que le 1er Mai devienne un jour férié et payé. 




1er mai
Fête du travail

0 vue

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page