Carole Voyante Astrologue voyance, cartomancie, prevision, medium, spirite, tote bag, Cartomancienne amour, couple, astrologie, numerologie, tarot, horoscope, clairvoyante

CAROLE 
Medium Clairvoyante

Laissez-moi vous montrer le chemin
06.69.37.06.30

Blog

Tout savoir sur la catoptromancie

Publié le 13 juillet 2017 à 9:15

Le miroir dispose de son importance parmi le lot des choses utilisées dans la vie courante. Le plus souvent, il sert à vérifier notre image avant de sortir de chez soi. Cependant, cet objet peut nous révéler plus que notre reflet. Ce fait relève d'une technique de voyance appelée la catoptromancie ou la divination par le miroir.


L'origine de la catoptromancie


Encore peu connue du grand public, la catoptromancie est une méthode de divination utilisée depuis l'antiquité. Il est difficile de définir la période exacte de son apparition. Néanmoins, des historiens ont retrouvé des traces de cet art en Mésopotamie, en Thessalie et en Chaldée. De nombreux récits sur la Grèce et la Perse en parlent également. Cette méthode de divination est issue de l'hydromancie ou la voyance par le moyen de l'eau. Cette pratique est anciennement réalisée avec des plaques de métal polies en bronze, en fer, en argent ou en or. Les devins plongeaient leur glace dans une fontaine d'un temple pour discerner si les personnes atteintes de maladie airaient la possibilité de guérir. Le philosophe Pythagore utilisait également un miroir pour obtenir des prédictions. Mis à part cela, lire l'avenir dans les pierres précieuses était commun dans les temps anciens. Aujourd'hui, ceux qui veulent s'initier à la catoptromancie peuvent se procurer d'un miroir magique dans certaines boutiques ésotériques. À noter que cet art doit s'effectuer dans le respect de certaines conditions.


Comment pratiquer la catoptromancie ?


Notre reflet peut nous révéler des informations assez précises concernant les évènements passés et futurs. Élément omniprésent dans les rites mortuaires chamaniques, ce support de voyance est supposé abriter les esprits de défunts dans le but de guider les vivants. En conséquence, il est devenu l'un des instruments magiques par excellence. Pour réaliser la catoptromancie, il faut que le pratiquant possède une confiance en lui et qu'il soit doté d'un grand équilibre psychique. À souligner que cet art peut être dangereux dans le sens où la fixation prolongée d'un objet lumineux peut endommager les yeux, mais également le psychisme. Effectivement, il s'opère dans une pièce faiblement éclairée par la lumière d'une bougie. Le miroir doit être placé de manière à refléter la flamme de celle-ci. Le consultant doit par la suite exprimer mentalement sa question, tout en arrêtant son regard sur le point lumineux de la chandelle à travers le miroir. Il verra progressivement apparaître une brume servant de présages qui vont envelopper le halo de son visage.


À savoir


Comme les brumes ne seront visibles qu'une fraction de seconde, le pratiquant doit être très attentif à aux images fournies. Les visions formées par les brouillards sont provoquées par l'ambiance produite par l'union de l'obscurité avec la lumière de la bougie et la flamme de l'encens. À cela s'ajoute la concentration approfondie et la fixation de la lumière entraînant un ensemble hallucinogène, d'où la nature hypnotique, imaginaire et caricaturale des flashs perçus. En effet, ces derniers pourront être des représentations déformées ou défilées de personnages spécifiques. En ce qui concerne l'interprétation des présages pour cette méthode de voyance, il convient au pratiquant de faire preuve de grande anticipation et de déployer sa faculté d'observation en se basant sur sa question.

Catégories : Liens partenaires

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires