Carole Voyante Astrologue voyance, cartomancie, prevision, medium, spirite, tote bag, Cartomancienne amour, couple, astrologie, numerologie, tarot, horoscope, clairvoyante

CAROLE 
Medium Clairvoyante

Laissez-moi vous montrer le chemin
06.69.37.06.30

Blog

la mythologie des Noeuds Lunaires

Publié le 7 juin 2017 à 8:50

Il faut aller en Inde pour découvrir la légende liée aux Noeuds lunaires.

Vishnu servit un breuvage magique sacré garantissant l’immortalité aux dieux et aux autres planètes, Après que les divinités et les astres en eurent bu, le Soleil et la Lune découvrirent qu’un dragon démon s’était caché dans la pièce et avait bu lui aussi la potion. Le dragon voulu dévorer les deux luminaires, mais Vishnu s’interposa et coupa le le démon en deux.

Ayant bu de la boisson magique, il devint également immortel. Il ne mourut pas, mais généra deux créatures. La tête du dragon resta au Nord et sa queue fut maintenue au Sud. Lors d’éclipses, on peut voir sa tête ou sa queue tenter de détruire le Soleil ou la Lune. C’est pourquoi des catastrophes peuvent toujours survenir avec ces corps. Le dragon est un animal, un démon et non un dieu. C’est pourquoi il y a toujours quelque chose d’inconscient, d’instinctif et d’animal dans l’effet des Nœuds.

L’autre mythe lié aux Nœuds lunaires nous vient d’Alexandre le Grand et le nœud gordien. Celui qui arriverait à défaire le nœud géant aux portes de la ville se verrait remettre les clés de la cité. Alexandre prit son épée et trancha dans le vif. Une fois le nœud coupé et défait, il reçut les clés attendues. Mais alors qu’il était ailleurs en conquête, le nœud se reconstitua par lui-même et il perdit ainsi la cité. Simplement parce qu’il n’avait pas pris le soin de ranger la corde. Tant qu’une faiblesse subsiste, elle peut renverser toute forme de pouvoir, si l’on n’y prend garde.


Catégories : Astrologie, Mythologie

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires