Carole Cartomancienne Astrologue depuis plus de 30 ans voyance, astrologie, cartomancie, prévision, amour, couple, numerologie

CAROLE 
Voyante Cartomancienne Astrologue

Laissez-moi vous montrer le chemin
06.69.37.06.30

Numérologie : Le chemin de vie

Il représente l’itinéraire qui nous a été attribué à la naissance et qu’il va falloir emprunter toute la vie.

Il se calcule à partir de la date de naissance

Jour + Mois + Année = Chemin de vie


Exemple : 27 décembre 1966 soit 27+12+1966 = 2005 = 2+5 = 7

Le chemin de vie 7 sera l’itinéraire à suivre pour cette personne.


Découvrez votre chemin de vie et l’itinéraire qu’il vous invite à suivre…

Chemin de Vie 1

C'est le chiffre des premiers, de ceux qui réussissent. Ce n'est pas simple, car il faut travailler dur. Le nombre est direct, il ne prend que des raccourcis utiles. On ne s'embarrasse pas de scrupules malvenus. Comme tous ceux qui visent haut, il faut effectuer son parcours rapidement et sans erreurs, car elles coûtent très cher. Le chemin de Vie 1 est ambitieux, gouvernant, imposant, exigeant, constructif et pragmatique. Soumis aux autres, on décline. On peut montrer la voie aux autres par l'exemple.

Chemin de Vie 2

Cela signifie que, sur le chemin de son existence, on sera confronté au partage. On temporise sur sa route. Celle-ci est relativement commode et tranquille, ce chemin peut faire avancer. Sur ce parcours, la persistance et le courage paient. On cherche l'équilibre, on aimerait que tout le monde soit beau et charmant, on voit les choses avec humanité et bonté. C'est en rencontrant les autres qu’on se découvre et se réalise. Sa destinée lui semblera parfois monotone, mais elle sera toujours noble. On rencontrera l'amitié et le sens du dévouement. On aura par contre du mal à vivre seul. Le 2 implique une notion de couple, de partenariat tant en amour qu’au travail.

Chemin de vie 3

C'est l'indice d'une certaine aisance. Que cherche-t-on dans la vie ? Joie et éclat. Mais comme rien n'est simple et que rien n'est donné ici-bas, cela lui paraîtra fastidieux. On n'aime pas la futilité. On est inventif, ingénieux et curieux. On est fait pour lancer les idées, pour trouver des solutions, pour imaginer comment contourner un écueil. On a une énergie débordante qu'on dépense sans compter. On reprend vite ses forces. On peut se lancer tête baissée dans l'aventure, sans tenir compte des risques éventuels, c'est pourquoi il y a des hauts et des bas dans son existence. On n'aime pas ce qui est statique, routinier, sans saveur et prévisible. On a besoin d'avancer à son rythme.

Chemin de vie 4

Travailleur, on avance sur un chemin stable et austère, de façon égale et sérieuse. Une fois la direction trouvée, on changera tout au plus une ou deux fois d'orientation, mais jamais plus. La profession jouera un grand rôle dans la vie, dans le sens où cela stabilise. Tant qu'on avance sur des sentiers connus, il n'y a pas de problèmes. On n'aime pas les risques, l'insécurité et l'indiscipline qui pourraient causer du tort. Ce chemin est celui de ceux qui réussissent, ceux qui travaillent lentement mais sûrement.

Chemin de vie 5

Ce nombre symbolise le mouvement de la vie et de la pensée. Pas toujours évident, il a l'avantage d'encourager la variété. Changements continus, liberté, audace, curiosité, le 5 aime l'aventure. Plus on accepte l'incertitude, plus on se sent bien. Amabilité, diplomatie, contrôle, autonomie et énergie, tous ces termes sont issus du 5. Si on s'y prend mal, on assiste à de l'instabilité, à de l'emportement ou à de l'imprévoyance. Plus on sera indépendant, cherchant la diversité, plus on sera fidèle à soi-même. On pourrait être tenté par une carrière en terre étrangère.

Chemin de vie 6

Celui-ci symbolise les responsabilités et les obligations, car l'équilibre et la liberté n'existent que lorsque les responsabilités sont prises. Ceci vaut tout autant sur le plan familial que professionnel. Le 6 doit choisir la direction à prendre, ce qui est toujours quelque chose de difficile à faire. Avec le temps, on se rend compte des avantages à sortir de tout univers étriqué et égoïste. Plus on sera conciliant, bienveillant, généreux et patient, plus on se sentira en accord avec soi-même. Comme on peut douter, on doit se méfier de jugements subjectifs et indéterminés, autant que de son perfectionnisme. On cherche l'équilibre. En évitant l'indécision, on avance et se bonifie.

Chemin de vie 7

Celui-ci symbolise la vie spirituelle ou intérieure. Intellectuelle et indépendante. On est moins séduit par des valeurs matérialistes. On préfère s'intéresser à l'analyse, à la recherche ou à la réflexion, à la découverte ou à la curiosité. On est plutôt méditatif. Patient, son côté inquiet et sa grande retenue peuvent lui poser des problèmes et son hypersensibilité limite parfois. On peut tout avoir, tant qu'on ne demande rien. Le désintéressement est son meilleur atout.

Chemin de vie 8

C'est le chemin du pouvoir. Il symbolise la puissance, la réussite matérielle, le monde des finances. Ce chemin est dur, il ne fait pas cadeaux. Il faut donc du courage et du caractère. On a besoin de construire pour mieux profiter, on devrait être ambitieux, entreprenant et résolu. On a besoin de réussir sur le plan financier. L'impatience, l'emportement l'exigence et l'intransigeance sont autant de faces sombres de ce nombre. Les banques, les activités commerciales et les affaires sont inclus dans le nombre 8.

Chemin de vie 9

C'est le nombre de l'idéal, de la vocation. C'est le chemin de l'étranger, du lointain, de la tolérance face à l'étranger. On cherche sa vérité derrière l'horizon, dans des voyages et dans tous ce qui pousse à la découverte. Ce peut être abstrait, au niveau de l'esprit ou concret par les contacts avec l'étranger. Comme cela demande un esprit d'ouverture, On devrait être intelligent. On devra faire face à des situations émotionnelles intenses. Générosité, compréhension, réceptivité, tous ces apports sont bienvenus. Sa timidité et son émotivité peuvent poser des problèmes. Petitesse et immobilisme sont des défauts graves qu'on ne supporte pas. On veut relier les choses entre elles, c'est pourquoi l'inconnu ne l'effraie pas.

Chemin de vie 11

C'est un nombre-maître et c'est la raison pour laquelle ce chemin n'est pas facile. Il va favoriser l'accomplissement de réalisations ambitieuses ou originales. On a besoin d’inspiration, d'intelligence, et d’avoir un ascendant sur l’entourage, peu importe que celui-ci soit professionnel ou privé. Son chemin n'est pas des plus faciles, car son intérieur vibre fortement et on ne supporte ni les restrictions, ni les limitations. On a toutes les chances d'arriver à une grande réussite, mais on doit faire attention que celle-ci ne soit suivie d'un écroulement qui l'obligerait ensuite à tout recommencer. Les qualités indispensables à développer pour assumer ce chemin seraient un caractère fort et une grande volonté, ainsi que de contrôler son impatience et sa nervosité.


Chemin de vie 22

C'est un nombre-maître et c'est la raison pour laquelle ce chemin n'est pas facile. On est taillé pour les grands projets ambitieux. Ils touchent tout le monde, la communauté, la région ou le pays ou peut-être le monde. Il vaut mieux cultiver son intelligence, celle-ci doit être supérieure. Si le 22 s'impose, la vie intime sera mise à mal par les activités et on aura peu de temps pour l’intimité. On veut construire pour les autres, on a besoin d'être utile. On a un énorme pouvoir sur les autres tout au long de son existence. Même si les activités sortent parfois des sentiers battus, on n'en reste pas moins utile à tous.


Chemin de vie 33

C’est le nombre du guide, de la puissance supérieure. Ici on parle d’amour et d’engagement auprès de son prochain. Le sens des responsabilités prend tout son sens. Le 33 est prêt à se sacrifier si cela permet de soulager la souffrance d’autrui. Une forte ambition les caractérise apportant une grande énergie sur les plans physique, mental, spirituel et une grande force de communication. Ce potentiel puissant peut conduire à la direction d’un mouvement ou d’un groupe de travail à l’échelle planétaire. Le 33 est là pour éclairer les autres et non pas pour les tyranniser. Pour cela, on doit dépasser son ego, maîtriser sa possessivité, son exclusivité et ne pas s’engager pour n’importe quelle cause. On peut développer le complexe de martyr ou exercer un sorte de tyrannie aveugle justifiée comme étant ce qui est le mieux pour autrui, en se sentant soi-même investi d’une mission spirituelle.